Jean Pierre LEININGER
Peinture
En   peinture,   le   processus   de   création   est   directement   lié   à   ma   valse   hésitation   entre   figuration   et abstraction.   Mon   premier   geste   est   en   général   une   ébauche   de   figuration   souvent   axée   sur   la   figure humaine.   Je   procède   ensuite   par   déconstruction,   pour   réinterpréter   l’improvisation   initiale,   tentant   de m’éloigner   de   la   figuration.   Mes   outils   sont   simples   et   très   classiques   :   Le   repentir,   le   recouvrement,   le grattage,    le    retournement,    le    collage.    Je    les    emplois    au    cours    du    processus    de    création    dans    la transformation des différents états du tableau. En   réalité,   personne   n’a   mieux   décrit   ma   démarche   de   création   que   Bram   Van   Velde   :   «   Quand   je peins,   je   ne   sais   pas   ce   que   je   fais,   où   je   vais.   Il   me   faut   chercher   une   issue.   Je   travaille   jusqu’à   ce   que je n’ai plus à intervenir »
Emergence, 2015, huile surtoile, 73x100 Renversement, 2015, huile sur toile, 65x81 Abstraction, 2015, huile sur toile, 73x100
Emergence, 2015, huile sur toile, 73x100
Abstraction, 2015, huile sur toile, 73x100
Renversement, 2015, huile sur toile, 65x81
PHOTO-PEINTURE PHOTO-PEINTURE MONOTYPE MONOTYPE
(Pour zoomer, cliquez sur les photos)
Suite de la série Plus récemment, dans le prolongement de mes «photo-peintures», je n’utilise plus les photos  comme "pages blanches", mais comme élément pictural à part entière  venant s'insérer dans le tableau. Le rapport entre peinture et photo est élargi, l’imaginaire n’est plus contraint par le cadre du tirage, le format est libéré. Ce sont des oeuvres réalisées sur toile ou sur carton comprenant collage, huile ou vinylique, pastel gras ...